Facebook Twitter LinkedIn YouTube Nous joindre | English
2016-05-11

Utiliser Recherche juridique, c'est éviter d'échapper une décision

Pour la plupart d’entre vous, la recherche d’information juridique est une tâche régulière de votre travail qui exige une connaissance adéquate des différents moteurs de recherche disponibles.

L’un des objectifs de la conception et de la mise au point de Recherche juridique est de faciliter l’utilisation du moteur de recherche en mettant de l’avant tout le travail accompli par les conseillers juridiques et les documentalistes de SOQUIJ. Dans cette série d’articles, nous vous présentons différents aspects du moteur de recherche rendant votre tâche plus facile.

L’exhaustivité et la simplicité

Elle est bien révolue l’époque où le chercheur devait se familiariser avec le contenu de 13 banques distinctes avant de lancer une recherche... qu’il devait répéter dans une autre banque pour être certain d’obtenir tous les résultats pertinents.

Un exemple : pour une recherche exhaustive en matière de responsabilité civile, il était nécessaire de formuler des requêtes dans la Banque de résumés SOQUIJ, dans la Banque de textes intégraux ainsi que dans la Banque Juris 63-74. Même difficulté dans le cas du harcèlement psychologique, où il fallait fouiller dans les banques TAT (anciennement CLP et CRT) en plus de la Banque Juridictions en relations du travail.

Or, dans Recherche juridique, le chercheur est amené à formuler ses questions dans une seule banque de décisions qui comprend tout le corpus de SOQUIJ. Celui-ci est nourri chaque jour de toutes les décisions que nous recevons des tribunaux judiciaires et administratifs du Québec ainsi que des décisions de la Cour suprême du Canada et de la Cour fédérale, notamment (voir la liste complète). S'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. Cela permet d’ajouter et d’indexer environ 100 000 décisions par année.

Facette Sources

Si un tel nombre de décisions peut entraîner de longues listes de résultats à consulter (ce qu’on appelle du «bruit» dans le jargon des professionnels de la recherche), Recherche juridique offre des options de filtrage par facettes qui permettent de circonscrire très finement l’objet de la recherche. En particulier, les facettes Sources et Plan de classification profitent du travail éditorial de notre équipe de conseillers juridiques, qui indexent l’ensemble des décisions et rédigent des résumés pour celles qui présentent un intérêt jurisprudentiel.

Aucun autre environnement de recherche juridique n'offre un tel traitement de l’information juridique.

Découvrir la face cachée de Recherche juridique, c’est payant!

Formation pré-embauche à Montréal le 26 septembre 2017 Les nouvelles tendances du milieu juridique. Journée de formation de l'ABC-Québec et de SOQUIJ, 26 octobre 2017.

© Société québécoise d'information juridique (SOQUIJ) - Tous droits réservés  |  SOQUIJ est une société qui relève du ministre de la Justice du Québec