Facebook Twitter LinkedIn YouTube Nous joindre | English
Retour à la liste de nouvelles

Nouvelles et communiqués

2016-11-21

SOQUIJ célèbre ses 40 ans et propose une nouvelle stratégie pour le développement de ses produits et services

«En matière d’accessibilité à l’information et pour une meilleure administration de la Justice, SOQUIJ fait partie de la solution.»

C’est ce qu’a révélé, le 17 novembre dernier, la ministre de la Justice du Québec, Stéphanie Vallée, à l’occasion d’un vin d’honneur célébrant le 40e anniversaire de la Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ) qui a eu lieu à l’Atrium de Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Philippe André-Tessier, Stéphanie Vallée, Gilles Lajoie.
Me Philippe André Tessier, président du conseil d'administration de SOQUIJ, Mme Stéphanie Vallée, ministre de la Justice du Québec et M. Gilles Lajoie, directeur général de SOQUIJ.
Voir l'album S'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

À l’occasion de son allocution devant une centaine d’invités, la ministre Vallée a tenu à saluer l’importante mission que SOQUIJ a accomplie depuis 40 ans dans le monde de la justice, soit de sélectionner, traiter, valoriser et diffuser l’information juridique au Québec.

Le président du conseil d’administration, Me Philippe-André Tessier, a également profité de l’occasion pour rappeler les fondements mêmes de la Société, ancrés dans la collaboration.

«En 1976, le désir de la communauté juridique de mettre sur pied cette société, mettait à l'avant-plan la nécessaire coopération entre le ministère de la Justice, l'Éditeur officiel, le Barreau du Québec, la Chambre des notaires du Québec, la magistrature et les universités, a souligné Me Tessier. Et cette collaboration est encore d’actualité pour la réalisation des projets actuels et futurs de la Société.»

Quant au nouveau directeur général de SOQUIJ, M. Gilles Lajoie, il a affirmé que les projets actuels et futurs de SOQUIJ reposeront sur une nouvelle stratégie de développement des produits et services axée sur l’expérience utilisateur.

«Autrefois, c’était nous – décideurs de cabinets d’avocats, d’organismes ou d’associations – qui jugions ce qui était important pour le client ou l’utilisateur. Dorénavant, c’est l’utilisateur – vous et moi comme simple consommateur ou utilisateur – qui dicte ce qu’il veut. Quand il veut. Où il veut.»

En conséquence, les développements futurs de SOQUIJ miseront sur l’expérience utilisateur, l’optimisation des processus ainsi que sur le partenariat et les alliances afin de «faire du Québec un modèle d’accessibilité à la justice dans le monde», a souligné M. Lajoie.

Créée en 1976 à l’initiative de l’Assemblée nationale du Québec, SOQUIJ recueille, analyse, enrichit et diffuse l’information juridique provenant des tribunaux et des institutions, à l’intention des milieux juridiques, des affaires et du travail. Elle aide également le grand public à mieux comprendre le droit. Son travail fait du Québec la province canadienne avec le plus grand nombre de décisions juridiques diffusées en ligne.

Formation diffamation à Montréal le 28 mars 2017 Soirée bénéfice Éducaloi, 16 mars 2017.

© Société québécoise d'information juridique (SOQUIJ) - Tous droits réservés  |  SOQUIJ est une société qui relève du ministre de la Justice du Québec