Facebook Twitter LinkedIn YouTube Nous joindre | English
2010-06-02

La recherchiste désespérée, saison 2 : Troisième épisode

Dans l’épisode précédent, notre recherchiste était désespérée car elle ne trouvait pas dans Juris.doc la décision dont lui parlait Me Carré. Elle a commis quatre erreurs.

Erreur no 1

D’abord, elle a choisi la Banque de textes intégraux pour faire sa recherche. Bien que cette banque contienne la décision en question, il est préférable de commencer la recherche dans la Banque de résumés SOQUIJ qui offre plus d'options de recherche.

Tel que l’a spécifié Me Carré, la décision recherchée a été publiée dans le Recueil de jurisprudence du Québec en raison de son intérêt jurisprudentiel élevé. Or, la Banque de résumés SOQUIJ contient justement une sélection de décisions choisies pour leur intérêt jurisprudentiel. Celui-ci peut se refléter dans un point de droit nouveau, une observation jurisprudentielle nouvelle, des faits inusités, une information documentaire substantielle ou une problématique sociale particulière*. Par conséquent, la recherche d’une décision de principe est beaucoup plus aisée dans la Banque de résumés SOQUIJ.

Erreur no 2

Le sujet principal de la décision recherchée concernait le mémoire de frais. La recherchiste a correctement écrit l’expression mais a omis de choisir le champ Indexation. Ce dernier contient un ou plusieurs paragraphes de mots clés faisant référence aux domaines de droit couverts par la décision ainsi qu'à du vocabulaire contrôlé et libre, relatif aux faits du dossier et aux sujets de droit traités. Vous pouvez utiliser ce champ afin de repérer facilement des documents en fonction d’un sujet bien précis, en l’occurrence le mémoire de frais.

Erreur no 3

Elle a cherché le nom et le prénom de la juge Marie-France Bich, de la Cour d’appel, dans le champ Décision de. Or, avant le 1er janvier 2010, seuls les noms de famille figurent dans les résumés des arrêts de la Cour d’appel du Québec, de la Cour d’appel fédérale ainsi que de la Cour suprême du Canada. Pour repérer une décision issue de ces juridictions à l’aide du nom d’un juge, elle devait donc exclure son prénom.

Erreur no 4

Sachant que la décision désirée par Me Carré avait été publiée dans le Recueil de jurisprudence du Québec, la recherchiste aurait dû indiquer dans le champ Références le sigle r.j.q. Pour connaître le contenu précis de ce champ, notre recherchiste ne devrait pas hésiter à consulter le Module d’aide, toujours accessible par l’icône ou encore par l’onglet du bandeau de navigation, situés au haut de l’écran.

Ainsi, l’écran de recherche par mots clés dans la Banque de résumés SOQUIJ aurait dû présenter les éléments illustrés dans l’image suivante :

Cette recherche aurait repéré un document, soit la décision portant la référence AZ-50559099, qui était effectivement celle mentionnée par Me Carré.

Aviez-vous décelé les quatre erreurs? Si oui, félicitations! Vous êtes un fin connaisseur du service Juris.doc.

Dans la négative, que diriez-vous de parfaire vos connaissances et vos habiletés de recherche en vous inscrivant à une séance de formation sur l’un de nos services? Le tout est sans frais. Notre recherchiste désespérée participera à une séance cet automne. N’attendez plus! Faites comme elle et consultez le calendrier de formation pour réserver votre place.


* Tel que le stipule le Règlement sur la cueillette et la sélection des décisions judiciaires (c. S-20, r.0.1)

Formation pré-embauche.

© Société québécoise d'information juridique (SOQUIJ) - Tous droits réservés  |  SOQUIJ est une société qui relève du ministre de la Justice du Québec